Aller au contenu
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies notamment pour réaliser des statistiques de visites afin d’optimiser la fonctionnalité du site.
Des mondes de musiques

 En lisant avec gourmandise les articles de 5planètes.com, vous pouvez écouter Canal Breizh, en cliquant sur le logo.

 

 

 

 


PUBLICITÉ

À Montréal, les rencontres sont grandes ! Il est beau ! Il est beau mon festival !

Il est beau ! Il est beau mon festival !

Philippe Krümm ( photo d'ouverture le groupe "De temps Antan" )

À Montréal du 12 au 16 septembre se tient la 26ème Grande Rencontre ! À la salle des machines de ce bel évènement Gilles Garand et l’équipe de l’Espace Trad. au sein de la SPDTQ.

Dans les jours qui viennent nous allons vous narrer jour après jour les moments marquants de cette aventure pas ordinaire.

 

 

Gilles Garand est un activiste, « connexionneur » et musicien.

Depuis des lustres, il milite avec une constante énergie pour les musiques trad. Comme on aime les nommer au Québec. Bien qu’un courant non négligeable aime les appeler Folklore, mais c’est une autre histoire. Pour revenir sur notre homme de réseau, il faut dire que le monsieur a été dans une autre vie, sur le terrain, un syndicaliste mordant.

Juste avant l'ouverture du festival Gilles Garand devant une oeuvre collective...Photo PK.

Il a concocté dés le départ, cet événement avec un poigne culturelle légendaire, poussant certains à nommer le festival avec une ironie reconnaissante la « Garande rencontre ». Notre homme est un incontournable : Président d’Espacetrad/SPDTQ (Société pour la Promotion de la Danse Traditionnelle Québécoise). Il est le directeur artistique du festival et siège dans de nombreuses instances culturelles.

Cet événement est un peu comme une poupée russe car au sein de la 26ème Grande Rencontre vous trouvez la 7ème édition de la Conférence Trad. Montréal et aussi la 2ème édition du festival de films des musiques traditionnelles du monde « Bobines et Bottines ».

Le credo de Gilles Garand : « Depuis des années nous travaillons à élargir les limites de ce qui est possible dans notre secteur culturel et dans le festival" Beau programme qui commence ce soir par le festival du film (Bobines et Bottines) en la présence du cinéaste André Gladu pour la projection de films extraient de la grande aventure cinématographique : « Le son des Français d’Amérique »

Une affaire à suivre…

 

Demandez le programme : http://espacetrad.org/