Aller au contenu
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies notamment pour réaliser des statistiques de visites afin d’optimiser la fonctionnalité du site.
Des mondes de musiques

 En lisant avec gourmandise les articles de 5planètes.com, vous pouvez écouter Canal Breizh, en cliquant sur le logo.

HOMMAGE A MANU DIBANGO

François Bensignor

Avec Manu Dibango, c’est d’abord un vieux sage ouvert, serein, humaniste et proche des autres, qui s’en va. C’est aussi un musicien éclectique, grand connaisseur des musiques africaines, un pan de l’histoire vivante de celles-ci qui disparaît. En guise d’hommage au chef d’orchestre, qui donna leur chance à tant de jeunes talents, je souhaitais retracer les années d’émergence de ce pionnier, dans un contexte où les musiques d’Afrique n’avaient pas encore droit de cité en France.

 

 

 

Lire plus

Maurice Fleuret

Une vie pour toutes les musiques 

Il y a 30 ans, un jeudi 22 mars, Maurice Fleuret nous quittait à 58 ans !! Il est étonnant que son œuvre, son travail au sein de la direction de la musique, sa pensée aient complètement disparu des débats sur la musique … Je suis de ceux qui pense que si l’homme avait vécu plus longtemps, le monde de la musique en France eu été changé. Pour le meilleur et la diversité. Voici une ouverture par spécialement écrite par Bernard Lortat-Jacob un extrait d’un de ses articles publiés dans le Nouvel Observateur ou il a tenu une rubrique « éditoriale » pendant 20ans. ( lire l'article à la suite, texte de 1985)

Mes pensées vont à Alain Surrans, François de Banes Gardonne, Bernard Lortat-Jacob,  Luisella Majewski, Dominique Ponsard, Alex Dutilh, Camille Roy (qui malheureusement nous a quitté très récemment) … Une partie de ceux qui auprès de  Maurice Fleuret ont œuvré pour toutes les musiques et particulièrement les Musiques du Monde au début des années 1980.

Lire plus

Comment le Coronavirus affecte les scènes musicales africaines

Lamine Ba

La pandémie de Coronavirus qui affecte le monde n'épargne plus l'Afrique désormais. Le Covid-19 qui bouleverse l'agenda culturel international avec l'annulation de grands événements à travers le monde empêche également la tenue de concerts et de festivals dans certains pays...

 

 

Lire plus

Claude Flagel (1932-2020)

Etienne Bours

La première fois que j’ai vu et entendu une vielle à roue, c’était fin des années 60 dans un parc public à Liège. Le soleil brillait fort, la pelouse affichait une herbe grasse et tentante sur laquelle un policier idiot nous intimait de ne pas marcher tandis qu’un petit festival dit folk attirait une poignée de badauds et d’amateurs novices. Il était là sur cette minuscule scène, la moustache bien gauloise, à l’aise avec cette chose posée sur ses genoux et dont il tirait des sons étranges en faisant tourner une manivelle digne d’un moulin à café. Piqué par la curiosité, il a fallu que je m’approche et que j’entende non seulement cet instrument mais également la voix d’un gaillard qui nous chantait Le Roi Renaud ! Je découvrais la vielle à roue mais aussi Claude Flagel. Je vais recroiser son nom au fil des ans, tantôt sur des disques de collectages en Wallonie, tantôt sur des productions de musique hongroise. Ensuite sur le Spécial Instrumental Vielle à roue de Chant du Monde. Puis en tant que créateur d’un label de musiques du monde. Et ce fut alors l’occasion d’aller le rencontrer et de faire plus ample connaissance.

 

 

Lire plus