Aller au contenu
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies notamment pour réaliser des statistiques de visites afin d’optimiser la fonctionnalité du site.
Des mondes de musiques

 En lisant avec gourmandise les articles de 5planètes.com, vous pouvez écouter Canal Breizh, en cliquant sur le logo.

ETHNOTESTS XX

Le livre du Décapode

Épistémologix

On peut détourner le sens d'un mot pour lui en substituer un autre. "Danseur", par exemple, s'appliquera à quelqu'un qui ne sait pas danser ; "mélodie" désignera une compo ; "notoriété" remplacera compétence. Enlever son contenu à un mot, c'est en faire une coquille vide. Et là, on voit vite rappliquer des Bernard l'ermite.

Ces décapodes squattent des coquilles vides, qui furent jadis des coquilles pleines. Pleines d'autre chose. Pleines de sens, par exemple. Ce qui les remplissait autrefois, c'était l'occupant légitime, qui formait un tout organique avec sa coquille. Ce qui n'est plus le cas du Bernard l'ermite, intrus pour qui toute coquille est bonne, pourvu qu'elle soit vide. Arte nous en a présenté un récemment qui avait investi une bouteille de jus de fruit en plastique. Par transparence on lui voyait tout, au Bernard. A l'origine, l'occupant d'une telle coquille, c'est un quelconque jus de fruit. Pas un Bernard l'ermite. Oui, mais maintenant, c'est lui. Il y a sa plaque à l'entrée : monsieur Bernard, ermite. Et sa maison lui sert en même temps de véhicule (décapodable). Alors, question : est-ce qu'en squattant cette bouteille, le Bernard l'ermite essaie de se faire passer pour un jus de fruit ? Je pense que oui.

Le trad. est un Bernard l'ermite en quête de coquilles à squatter. Notamment l'ethnologie, désertée par ses occupants légitimes. Notre Bernard y introduit son arrière-train, met le nez à l'ouverture et imite le sourire de Lévi-Strauss. Ceux qui ont connu Lévi-Strauss rigolent. Les autres non. Pour rigoler, faut connaître. Voilà donc le nouvel impétrant chercheur. Qu'est-ce qu'il cherche exactement ? Mais des coquilles vides, il est fait pour ça. D'autant qu'il n'a pas besoin d'être compétent pour crustacer tranquillou : lui, il est incompétent et il le prouve. En confondant oralité et vocalité, par exemple, dans lesquelles il croit voir une non écriture ; ou en assimilant "la tradition" à une transmission de répertoires ; en refusant l'histoire pour mieux redéfinir la posture de l'ethnologue ; en s'interrogeant sur le regard qui constitue son objet ; ou sur l'implication et l'extériorité, sur l'impossible objectivité et l'incontournable subjectivité ; ou en citant des auteurs pathétiques comme (caviardé par 5Planètes).

On mesure alors la complexité du Bernard l'ermite. Ce pagure là est capable d'occuper deux coquilles à la fois. Une habitation principale et un résidence secondaire. Dans la première, il est ethnologue ; dans la seconde, il est traditionnel. Donc à la fois sujet et objet de la recherche. Or cette dualité pose une question. Je ne sais pas si vous avez déjà dégusté du Bernard l'ermite. Au cas où vous auriez trouvé ça bon, écrivez-moi. En général les gastronomes ne courent pas après. Ils regrettent l'occupant d'origine. Même si c'est du jus de fruits, à la limite. Aveuglement idéologique ? Bien évidemment. Cette idéologie les conduit à distinguer entre le bulot et le pamplemousse rose de Floride, qu'ils prétendent de saveur très différente. En réalité, bulot et jus de fruits (de mer) s'encoquillent aux même lieux, dans des habitacles interchangeables et sont donc tout à fait comparables. Du coup le Bernard l'ermite, dernier arrivé au logis, est à la fois l'évolution du bulot et du pamplemousse. Il se bulotte le trad. avec une paille. Et comme il n'a pas connu l'ancien propriétaire, son amnésie en fait un passeur de mémoire tourné vers l'avenir. Le sien. Est-il seul pour autant ? Que nenni ! Ses fidèles sont nombreux à consulter son site internet, impatients de rallier son ignorance bienvenue : elle est la nôtre et nos liturgies l'attestent. Alors, amis lecteurs, entonnons ensemble le cantique qui nous a été distribué : Oremus fratres sanctum Bernardum. Amen. Pour la communion, vous avancerez par l'allée centrale. Ceux qui refusent de communier rejoindront Epistemologix par les bas côtés. Une page de publicité.