Aller au contenu
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies notamment pour réaliser des statistiques de visites afin d’optimiser la fonctionnalité du site.
Des mondes de musiques

 En lisant avec gourmandise les articles de 5planètes.com, vous pouvez écouter Canal Breizh, en cliquant sur le logo.

Evelyne Girardon

À propos du DVD de René Zosso :

L’édition d’un Dvd et un travail impressionnant viennent d’être effectués par une petite équipe, autour de l’association Grenobloise Mustradem. Ce document nous propose une rencontre avec René Zosso, un de nos maitres de la musique Modale. Mais comment réaliser un tel document ? Rencontre avec Évelyne Girardon musicienne et une des actrices pugnaces dans la réalisation de cet important document.

Évelyne Girardon : René, c’est d’abord un artiste aux qualités étendues, c’est un chanteur qui vielle certes mais c’est aussi un récitant de talent et sûrement un comédien, bien qu’il s’en défende. Sa présence artistique, l’esthétique et l’interprétation qu’il défend, sa passion à transmettre , en font une personne incontournable pour qui souhaite comprendre et aborder en profondeur les répertoires médiévaux et traditionnels.

Evelyne Girardon photo DR

Le rencontrer a été déterminant pour moi.

J’ai rencontré René au tout début de ma vie professionnelle, à l’époque ou je faisais mes premières armes avec La Kinkerne. Immédiatement, j’ai apprécié l’esthétique très personnelle et unique qu’il portait. On ne l’oublie pas René, il marque !

Il a toujours répondu très chaleureusement à beaucoup de mes questions et il a eu une influence importante sur certains de mes choix musicaux, comme celui de la création de polyphonies, bien qu’il défende et préfère la monodie. Il y a longtemps que nous parlons de modalité ensemble et sa présence m’a aidé à réfléchir aux questions d’harmonisation des répertoires.

J’ai souvent constaté qu’il était le seul à avoir un discours cohérent et simple sur ce sujet.

Je me dis que cette transmission pourrait toucher plus largement l’enseignement de la musique en général, et devrait être présent partout.

Pour ce qui me concerne, il y a eu deux personnes importantes qui ont fait leviers : Giovanna Marini et René Zosso. Au delà de tout ça, c’est un ami précieux.

René Zosso photo Marc Anthony

Comment nait le projet ?

J’avais organisé de nombreux stages modalité avec René et depuis longtemps : chez moi, quelquefois avec le CMTRA, avec l’ancienne AMDRA (aujourd’hui La Nacre) ou pour les ateliers chant que je conduis à Lyon et à Saint-Étienne depuis … 25 ans .

Norbert Pignol et moi avons eu un projet de duo il y a quelques années, pour lequel les questions de la modalité se sont posées, Norbert est allé rencontrer René à cette occasion, et de fil en aiguilles, je pense que l’évidence de la pensée modale de René a fait boule de neige auprès de beaucoup de musicien.ne.s de son entourage. Il y a eu aussi un stage mémorable de qualité à Cognin, suite auquel nous nous sommes dit : « il faut que ce cours se transmette, il faut l’ enregistrer »

Puis, il y a eu une pause et c’est à l’occasion d’une discussion avec Jean François Vrod que lui et moi avons décidé d’essayer de concrétiser cette idée. Les musiciens de MUSTRADEM se sont très vite investis dans l’histoire et cela a été possible.

Comment René reçoit-il cette demande ?

Il me semble qu’au départ il a pensé que nous voulions juste enregistrer son cours, sans plus.

Jean François et moi sommes allés le voir à Genève et ses questions n’ont pas été très nombreuses ni inquiètes. Je pense aussi qu’il nous a fait confiance et nous avons eu son accord, y compris pour le filmer chez lui (pour les bonus et teaser).

À la fin des trois jours de captation, quand je l’ai raccompagné à la gare et pour répondre à ma question : « Que penses tu de ces quelques jours ? », il a répondu : « C’était un bon stage ».

Puis au fur et à mesure du travail, quand nous avons commencé à lui envoyer des extraits de vidéos pour corrections, à échanger régulièrement ensemble sur les détails du contenu, je crois qu’il a pris la mesure de l’ampleur du projet d’une part, et de son importance de l’autre.

Il s’est beaucoup investi dans les documents complémentaires qu’il a rédigé pour les bonus qui sont une part non négligeable de son cours.

Comment se constitue l’équipe pour réaliser cette vidéo ?

Tout le monde a été sur le pont pendant ces 14 mois de travail, avec un bel enthousiasme et un bon esprit ! La présence de tous a été fondamentale pour la réalisation des moindres détails.

Chaque personne de l’équipe a endossé les responsabilités en fonction de ses possibilités et disponibilités. J’ai proposé les vidéastes, Pascal Cacouault s’est chargé du son.

MUSTRADEM dont Jérôme Hamon ont naturellement pris en charge la production déléguée, Christophe Sacchettini et moi avons assumé la lourde charge de choisir 4h sur 12h d’enregistrements, sans compter les rédactions des textes du cours pour la traduction en langue anglaise d’Andy Arléo.

Jean François Vrod et Marc Anthony (qui a aussi fait les photos) ont été attentifs au suivi général et en détail du projet et ont porté un regard critique sur la réalisation à chaque étape.

Au dernier moment, Jean Blanchard a corrigé les partitions des chansons notées par Maxence Latrémolière.

Il y a eu aussi les 21 personnes qui chantent dans la captation, qui ont bien voulu se prêter à l’affaire.

J’en profite aussi pour saluer ici tous les co-producteurs qui nous ont donné un sacré coup de mains et qui ont cru à ce projet pour lequel il n’y a eu aucune subventions.

Avez vous écrit un synopsis ?

René a préparé le déroulement de son cours qu’il souhaitait, Norbert Pignol a rédigé un script précis de ce déroulement pendant la captation. L’idée était de filmer le plus simplement possible la suite des chapitres des séances et de respecter au plus près la pensée de René.

Quelles ont été les difficultés majeures ?

Elles ont été techniques : nous avons eu quelques soucis de compatibilité entre le logiciel image et celui du son. Cela s’est résolu sur le tard.

Le menu nous a aussi donné un peu de fil à retordre … Mais nous y sommes arrivés.

Il a aussi fallu visionner de nombreuses fois le montage choisi avec l’inquiétude d’avoir laissé passer des bugs de son ou d’image, mais c’est bien normal.

As tu appris de nouvelles choses en réalisant ce travail ?

Beaucoup !

Sur la réalisation technique d’un tel projet d’abord : je sais à présent ce qu’il en coûte en investissement en temps, et aussi les « surprises et imprévus» qui peuvent arriver sans crier gare !

Musicalement ensuite : j’ai été en charge du glossaire rédigé avec René, et surtout du choix des deux dernières heures du cours, principalement sur le sujet des modes plagaux pour lesquels j’avais des lacunes. Là, à l’occasion de ce travail, j’ai révisé.

Je ne suis pas au bout de mes découvertes.

Est ce le début d’une collection ?

Je n’en sais rien, on souffle un peu et on réfléchit !

 

René Zosso : Petite Bio et à propos du DVD

René Zosso, né à Genève en 1935, est un vielleur et chanteur suisse, spécialiste de la musique médiévale.

Discographie

  • René Zosso chante & vielle, 1968

René Zosso & Anne Osnowycz,

  • Florilège de la vielle à roue, Musique à bourdon du Moyen Âge et du folklore français, 1992
  • Le sixte livre dit électroacoustique de François Rabelais, Chrysopée électronique, 1995
  • La Mare de Déu, laudes de Célestin V, chansons religieuses 2010 Tròba Vox

Avec René Clemencic et le Clemencic Consort

  • Troubadours - Cantigas de Santa Maria, 1976, 1995
  • Le roman de Fauvel, 1976, 1992
  • Carmina Burana (originaux), 1975, 1990 ; version concert 2009
  • La Fête de l'Âne, 1980
  • Guillaume de Machaut - La messe de Nostre Dame, 2001

Avec Ensemble Micrologus

  • Cantigas de Santa Maria, 1990

Participations

  • Burg Waldeck - Festival 1967 Chanson Folklore International, 1968
  • Anthologie de la chanson française sous la direction de Marc Robine, 1994
  • Lucidarium : Avery Gosfield - Francis Biggi, Le droict chemin, Dévotion populaire au temps de la Réforme, 2000
  • Compagnia Hora decima, Francesco Zimei, O amor de povertate - Canti francescani del XIII secolo, 2002
  • Chansons populaires recueillies dans les Alpes françaises - Savoie et Dauphiné, d'après le livre de Julien Tiersot, 2004
  • Hesperion XXI, Jordi Savall, Estampies et Danses royales, 2008
  • Hesperion XXI, Jordi Savall, "Le Royaume oublié, la Tragédie cathare", 2009''
  • Hesperion XXI, Jordi Savall, "Jeanne d'Arc, Batailles et Prisons", 2011''
  • La Tròba, Anthologie chantée des Troubadours (XIIe & XIIIe siècles), sous la direction de Gérard Zuchetto, vol.3, 2009, vol.4, 2010, vol.5 2011.

 

« Depuis plus de quarante ans, la voix caractéristique de René Zosso marque certaines interprétations de référence du répertoire médiéval. Véritable meneur de jeu du Clemencic Consort dans ses répertoires de prédilection – Carmina Burana, Roman de Fauvel... - il est régulièrement venu apporter sa couleur vocale à divers ensembles comme Micrologus ou Lucidarium, tout en continuant de proposer des récitals en duo avec Anne Osnowycz. Sa passion pour le théâtre et la littérature en font également un récitant exceptionnel auquel, encore tout récemment, Alla Francesca et Jordi Savall ont fait appel. Pourtant, lui même ne se présente que comme un chanteur à la vielle ». Rachel MEEGENS et Christian BRASSY

René Zosso, qui «chante et vielle» et aime la saveur des mots, est un artiste-pédagogue rare et précieux. Sa connaissance du répertoire des chansons traditionnelles du domaine français et des musiques médiévales en fait un spécialiste incontesté de la modalité.

Ce DVD présente, en 4 heures, son stage-conférence et résume, au long des bourdons de sa vielle, l’essentiel de sa pensée et de son analyse.
Ce document, incontournable pour qui souhaite mieux comprendre les musiques monodiques modales, sert de guide dans ce système musical souvent méconnu.

De nombreux exemples chantés et quelques bonus en facilitent l’accès.

http://www.mustradem.com/accueil