Aller au contenu
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies notamment pour réaliser des statistiques de visites afin d’optimiser la fonctionnalité du site.
Des mondes de musiques

 En lisant avec gourmandise les articles de 5planètes.com, vous pouvez écouter Canal Breizh, en cliquant sur le logo.

 

Le retour du double A

Olivier Manoury, Bandonéoniste est allé à la rencontre de deux femmes qui président à la destinée de la resurrection d’Alfred Arnold, la marque mythique de bandonéon.

Anja Rockstroh, Photo DR

J'avais rendez-vous avec Anja Rockstroh, qui dirige à Klingenthal en Allemagne la "Bandoneonfabrik Alfred Arnold" (ou sont fabriqués les nouveaux bandonéons AA, dans l'esprit et la qualité des célèbres instruments qui ont fait la gloire du tango) et Yvonne Hahn musicienne et enseignante en Avignon qui assiste Anja dans ses déplacements en France et dans ses contacts avec les musiciens français ou étranger. Les deux jeunes femmes m'attendaient dans une brasserie en face de la gare de l'Est. Vives et enjouées, elle parlent avec passion de l'instrument qui les occupe - ou les obsède! Anja s'exprime en allemand, Yvonne en français, elle sera ma traductrice.

Lire plus

Alekseï

Le garmoniste du diable.

Par Philippe Krümm

Lui, j’aimerais vraiment le rencontrer autrement que sur You tube où on l’avait connu très jeune jouant dans des circonstances improbables.

Lire plus

Rencontre avec Olivier Selac

La fusion de ses racines portugaises au service de l'accordéon !

Gérard Viel

Nous connaissons tous « sous le ciel de Paris » chanson interprétée par Jean Bretonnière dans le film Sous le ciel de Paris de Julien Duvivier sorti en 1951, popularisée plus tard par Yves Montand, Juliette Gréco, Mouloudji……Avez vous déjà entendu la version de Olivier Selac ? Cet accordéoniste avec ses racines portugaises en fait une relecture insolite, chaleureuse et emprunte d’une émotion à fleur de peau de cette chanson emblématique du répertoire français. Il en est de même, avec la plupart des morceaux qui composent son répertoire de bal ou de concert. Cet artiste est un touche à tout, qui dés son âge de 16 ans accompagne Daniel Guichard, devient plus tard démonstrateur d’accordéon au sein de la société Fratelli, ensuite on le retrouve dans « la chance aux chansons », puis auprès de Bernard Lavilliers, Hélène Segara, et dernièrement dans une compagnie de théâtre. Rencontre avec un homme heureux, simple, qui écoute et reste très lucide, malgré la récompense " coup de cœur des Molières 2017".

Lire plus

Il était une fois : une lame de métal chantante !!!

Des Mondes "d'accordéons" Par Philippe Krümm

CHAPITRE 1

« L’accordéon, bien que centenaire, se porte comme un charme. Il a trouvé sa source de jouvence dans l’adhésion totale, compréhensive de l’âme populaire dont il reflète, aussi bien qu’un miroir, la poésie plus qu’aucune autre, près de la nature. »

Louis Péguri (“Du bouge au conservatoire”, 1950).

Lire plus