Aller au contenu
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies notamment pour réaliser des statistiques de visites afin d’optimiser la fonctionnalité du site.
Des mondes de musiques

 En lisant avec gourmandise les articles de 5planètes.com, vous pouvez écouter Canal Breizh, en cliquant sur le logo.

 

 

 

 


PUBLICITÉ

Jean-François Vrod

Violoniste, chercheur, collecteur, passeur de tradition

Par François Saadi

La Soustraction des Fleurs Photo DR

Voilà un homme qui a de nombreuses cordes à son instrument. Je l’avais longuement interviewé pour Trad’Mag (TM n° 161) il y a 3 ans à l’occasion de la sortie du second disque de La Soustraction des Fleurs. Aujourd’hui sort le 3ème album de cette formation en trio, c’est l’occasion de faire le point avec lui sur son parcours de musicien singulier et engagé, et d’aborder aussi la question de la modalité à travers la sortie récente du passionnant DVD de René Zosso, "Penser modal".

Jean-François, nous ne reviendrons pas ici sur ton parcours jusqu’en 2015, laissant au lecteur le soin de se référer à l’interview citée plus haut (lire ici). Quelques mots toutefois sur ta nouvelle compagnie, Vrod & Co, et sur tes diverses aventures musicales depuis notre dernière rencontre remontant à Mars 2015 ?

En ces temps mouvementés du point de vue de la vie culturelle en France, il m'est apparu vital de monter une Compagnie pour produire et défendre mes projets artistiques. Jusqu'à présent, j'avais pu bénéficier de l'appui de quelques compagnies amies, mais en 2016 le temps de l'indépendance était venu. J'ai donc créé la Compagnie Vrod&Co qui porte désormais mes projets et leur diffusion. Prune Lacante m'a aidé au début de ce parcours, c'est aujourd'hui Céline L'hostis qui s'occupe de l'administration de la Cie.

La Soustraction des Fleurs Photo DR

Où en êtes-vous avec le trio La Soustraction des Fleurs ?

Après le spectacle « Le Jardin des jardins » produit en 2014, nous avions envie de revenir à une forme plus concertante, moins spectaculaire. Nous avons donc créé fin 2017 un nouveau programme de concert : « La soustraction des fleurs se concerte » avec la possibilité de pouvoir accueillir des invités. Ce fut le cas en décembre 2017 grâce au festival Africolor qui nous a donné la possibilité de jouer avec Dramane Dembélé, un merveilleux musicien Burkinabé (Flûte peule, Tama, N'goni). Après les concerts de décembre, l'aventure se poursuit cet été au festival les nuits d'été à coté de Chambéry.

Vous venez de publier un double opus au label Umlaut, pourquoi un double CD (cf chronique sur le site) ?

En 2006 nous avions enregistré pour la chorégraphe Cécile Magnien la musique d'une performance destinée à la rue, intitulée les « Félés ». Cette musique étant restée assez confidentielle, nous avons décidé de l'éditer aux cotés de compositions plus récentes du trio. Voilà pourquoi nous avons édité 2 CD en 1 ! Mathieu Pion, ingénieur du son, nous a fait un son et un mix magnifiques dont nous sommes très fiers !

Musiques traditionnelles / musiques contemporaines ? Lors de notre dernière interview, tu situais ton travail comme la recherche d'une transposition contemporaine du musicien traditionnel des cultures orales de nos territoires, peux-tu expliciter ce propos ?

Avec le recul du temps qui passe, je dirais que j'essaye de faire honnêtement mon travail de musicien. Ce que je connais de la tradition orale constitue ma base, c'est par cette voie que j'ai commencé à jouer de la musique. Mais, parce que cela correspond à mon tempérament, j'ai eu très vite envie d'inventer à partir de ces matériaux. Tous les moyens pour parvenir à cela m'ont semblé bons. J'ai donc passé du temps à improviser librement, à « oublier » ce que je savais, à déconstruire, mais aussi à analyser le répertoire traditionnel pour « in fine » inventer des objets musicaux que j'espère singuliers. Parallèlement à cela, je continue à travailler l'interprétation des mélodies traditionnelles. Cela me procure chaque jour de grandes joies. C'est dans l'aller-retour entre ces postures que s'organise ma pratique artistique.

 Le DVD de René Zosso, "Penser modal" vient de sortir. Pourquoi cette publication pour laquelle tu t’es investi avec ta compagnie ?

René Zosso, au-delà de ses grandes qualités humaines et artistiques, et par sa double expérience de la musique médiévale et des musiques traditionnelles, tient un discours limpide sur la modalité. Ce discours, il nous semblé indispensable de le donner à connaître au plus grand nombre tant la modalité est essentielle dans nos musiques. C'est suite à une discussion avec Evelyne Girardon que le projet s'est enclenché. Il n'aurait pu se faire sans tous les coproducteurs, les partenaires de travail et les souscripteurs. Que tous et toutes soient ici remerciés.

Les projets à venir ?

Avec la Soustraction des fleurs, nous partons dans quelques jours en tournée en Angleterre, puis nous préparerons les concerts à venir (été, automne 2018) avant une nouvelle création en 2019. La Cie Vrod&Co va aussi participer à un projet de valorisation du patrimoine musical du territoire de la Brière en Loire Atlantique en coproduction avec le Théatre Athénor de Saint Nazaire. Un spectacle sur le mythe grec d'Orphée avec la Cie du Cercle et un concert avec l'accordéoniste Alain Bruel sont aussi sur le feu. Bref, pas le temps de s'ennuyer !

 

 

 

 

Disco/Bibliographie sélective de Jean-François Vrod :

Café-Charbons CD 1996 (réédition du vinyle Auvidis 1985)

La Cie Chez Bousca "Chants de quête de la période de Pâques" Ocora 1987

Jean-François Vrod, solo "C’est les vacances" AMTA 1989

La Compagnie Chez Bousca "Ethnograffiti" Silex 1991

Trio Violon "La concordance des temps" Silex 1991

Jean-François Vrod "Voyage" Silex 1994

JF Vrod/A. Patrix "Le compagnon, conte de Norvège" Zéro de Conduite 1996

JF Vrod/A. Patrix "Le Troll" Zéro de Conduite 1996

Jean-François Vrod Cinq Planètes 1998

JF Vrod/Chris Wood "Crossing" Ruf Records 1999

JF Vrod "Faire l’idiome pour avoir du son" Boxpock 2000

JF Vrod/R. Boulard Blockheads "Chez Françoise" Boxpock 2003

JF Vrod, collectif "Violon populaire : le caméléon merveilleux" Modal 2003

La Soustraction des fleurs Radio France 2006

3,14 etc… 2008

JF Vrod/L. Dupré "Les airs de Jo", recueil de 117 mélodies de J. Perrier 2012

En duo avec Fantazio,  Autoproduit 2014

La Soustraction des fleurs "L’après de l’avant" Radio France 2014

La Soustraction des fleurs « Airs de moyenne montagne »     Umlaut 2017